Alhomepage

Alexandre Venet

Alhomepage / Articles / Propriétés de la dualité

Propriétés de la dualité

Philosophie

Réflexion sur le principe de dualité.

Image

Introduction

En étudiant le concept de dualisme, j'en suis arrivé à m'interroger sur les dualités en général. Quelles seraient les spécificités de la dualité ?

Par exemple : la dualité Yin-Yang est intégrée au Dao, système moniste ; mais nous nous intéressons non au Dao ou à son rapport avec le Yin-Yang mais à la notion duelle du Yin-Yang.

La présente réflexion porte sur la dualité définie comme principe qui pose deux éléments contigus. Le système dans lequel se trouve cette dualité ne donne que le contexte. Enfin, le choix du terme dualité plutôt que dualisme permet de cibler le caractère duel lui-même.

Cette réflexion se fait dans un but de clarification, de comparaison, d'où l'usage de termes génériques. Des exemples permettront d'illustrer et d'éprouver la théorie. Nous retiendrons de cet exercice de pensée ses aspects essentiellement technique et spéculatif.

On évitera de considérer que nous touchons là aux fondements des dualités car ces derniers ne peuvent être dégagés des seules généralités.

1. Du dualisme à la dualité

Le dualisme est un système de pensée qui pose comme explication l'idée de deux éléments premiers et irréductibles. Pour qu'il y ait dualisme, ces deux éléments doivent être définis, avoir une cause et être en interaction ; la simple opposition de deux éléments ne suppose donc pas nécessairement le dualisme.

Si un système dualiste est intégré dans un principe supérieur, il faut alors repenser le système. Avec un principe supérieur cause de tout, il ne peut plus y avoir de dualisme ; le système est alors un monisme. En effet, pour qu'il y ait dualisme, les deux éléments doivent être, et donc rester, premiers.

La définition du dualisme, à propos des éléments, permet d'établir une dualité. Mais la question de savoir si les éléments sont premiers ou non dans le système dualiste importe peu ici ; ils sont réputés tels dans la dualité observée, sans quoi déterminer une dualité serait impossible. Enfin, les dualismes, parce qu'ils présentent des dualités, servent à préciser les propriétés.

2. Propriétés

Voici les propriétés retenues pour poser une définition générale et conceptuelle d'une dualité :

3. Éléments

Le terme d'élément est utilisé pour définir les deux pôles irréductibles de la dualité. Les deux éléments sont posés comme premiers dans la description.

4. Nature des éléments

Comme les éléments sont nécessaires, il paraît difficile de penser l'un sans l'autre. La nature des éléments s'obtient donc par comparaison. Les deux éléments de la dualité peuvent être :

4. Association

L'association définit la façon dont les deux éléments se rapprochent, se combinent, se mélangent, ou non. L'association n'est pas stricte. Par exemple, l'alternance est compatible avec le conflit ou la complémentarité.

L'association alternée, ou alternance, fait succéder indéfiniment un élément à l'autre, avec ou sans transition. Exemples : le cycle jour-nuit, le bit.

Dans l'association conflictuelle, ou conflit, les deux éléments se repoussent, tendent à s'exclure l'un l'autre. Exemples : l'eau et l'huile lors d’une émulsion, le bien et le mal.

Dans l'association complémentaire, ou complémentarité, les éléments forment une composition interdépendante. Exemple : le Yin et le Yang s'interpénètrent, se répondent l'un l'autre, se subdivisent à l'infini.

Dans l'association fusionnelle, ou fusion, les éléments produisent un nouvel élément et disparaissent lors du processus. L'association fusionnelle peut être complète ou incomplète.
Si l'association fusionnelle est complète, la dualité initiale n'est plus et les éléments ont disparu lors de la fusion.
Si l'association fusionnelle est incomplète, elle comporte une ambiguïté : les éléments ont bel et bien disparu lors de la fusion mais ils continuent d’être en tant que premiers.
Si cette association est permise, il n'y a à notre connaissance aucune dualité d'association fusionnelle à ce jour. Porte d'entrée vers un réel transformisme...

5. Orientation

L'orientation définit le plan (en tant que surface), la disposition, de la dualité.

Dans l'orientation horizontale, les éléments sont égaux ou de même niveau. Exemple : la dualité corpusculaire-ondulatoire de la lumière.

Dans l'orientation verticale, les éléments sont hiérarchisés, un des deux éléments fait l'objet d'une préférence, d'une quête ; la dualité est jugée moralement. Exemple : le bien plutôt que le mal.

6. Choses et êtres vivants

Les choses et les êtres vivants ont une place dans la dualité. Ils sont positionnés par la dualité.

L’homme est doué de conscience, il est considéré libre. Ainsi, il se positionne et/ou est positionné dans la dualité. Il peut éventuellement se déplacer entre les limites, se rapprocher d'un élément. Exemple : l'homme pris entre le désir et le devoir.

Précisons qu'une dualité n'implique pas nécessairement la place de l'homme.

7. Exemples

Voici quelques exemples de dualités analysées selon les propriétés dégagées précédemment.

a. La Force

La Force dans Star Wars est, dans sa forme unifiée, une dualité entre le côté obscur et le côté lumineux.

b. Le manichéisme

c. Le jour et la nuit

Il s'agit de la stricte observation du cycle jour-nuit et de sa définition par la présence ou l'absence du soleil dans le ciel.

d. Le jour et la nuit dans la mythologie égyptienne - 1

Le dieu soleil Ré combat chaque nuit Apophis, dieu du chaos. Si Ré triomphe, il renait et fait renaitre le monde avec lui ; c’est le lever de soleil. Le jour et la nuit sont donc des effets de la dualité Ré-Apophis.

e. Le jour et la nuit dans la mythologie égyptienne - 2

Ici, la dualité Ré-Apophis est le symbole de la dualité organisation-chaos.

f. Le Yin et le Yang

Dans la Dao, le Yin et le Yang sont les deux pôles contrastes rendant compte des changements continus dans le cosmos. Le présent exemple écarte la combinaison du Yin-Yang avec les Cinq Agents dans la médecine chinoise.

http://www.alhomepage.com/articles/2016-07-30-proprietes-de-la-dualite

par Alexandre Venet, le 30-07-2016
Commentaires